Quels sont les nouveaux isolants thermiques en matière recyclée ?

Publié le : 09 février 20224 mins de lecture

Isoler son logement, c’est bien, pourtant, il vaut mieux utiliser des matériaux écologiques. Il existe aujourd’hui une variété de matériaux disponibles qui ont des propriétés spécifiques, et offrent une bonne isolation thermique et phonique.

Isolant d’origine animale

À l’heure actuelle, il existe un isolant d’origine animale comme la laine qui vient du mouton. C’est en fait le seul matériau isolant que la nature produit avec le duvet d’oiseau. En fait, elle peut absorber l’excès d’humidité, est non périssable et ininflammable. En effet, son emploi est controversé dans le domaine de construction. Cependant, la laine brute est par nature protégée par l’huile des mites, mais lorsqu’elle est utilisée telle qu’elle libère une odeur assez puissante qui s’estompe avec le temps… En même temps, la protection diminue, car les mites finiront par revenir. Vous pouvez aussi utiliser de la laine anti-mites, mais ce n’est plus naturel, et encore, ce n’est qu’une question de temps : au bout de deux, jusqu’à cinq ans, les mites revienne. Elles bénéficient d’un prix attractif, mais elles ne peuvent être considérées comme un isolant qui dure.

Isolant à base de Liège

Actuellement, le liège est difficile à trouver. Du chêne-liège très développé dans le bassin méditerranéen, seule l’écorce est utilisée et l’arbre continue de survivre. Idéalement, il se peut même fabriquer des panneaux isolants en Liège recyclé. En effet, le liège possède plusieurs avantages : cette substance très saine est ininflammable, conservatrice et très résistante aux attaques d’insectes, et de champignons. Toutefois, il est à la fois isolant phonique, thermique et exactement écologique. De plus, il sert à isoler les chambres froides au début du siècle dernier. Avec le recul, il est résistant, et il est même possible de le récupérer pour le recycler.

Isolant en lin

Le lin est comme le chanvre, est l’une des essentielles plantes textiles cultivées et son usage est depuis l’Antiquité. En effet, il assure les deux tiers de la récolte dans le monde et nécessite très peu d’engrais et de produits phytosanitaires. Cependant, la plante entière est récoltée, y compris les racines, ce qui peut rendre la terre infertile et doit être planté en alternance avec d’autres plantes. Les tissus sont fabriqués à partir de tiges et l’huile est produite à partir de graines. Les fibres courtes non utilisées par l’industrie textile sont recyclées et utilisées pour fabriquer des isolants. Il est largement utilisé dans le nord de l’Europe. Le lin est très hygroscopique : il absorbe dix fois plus d’eau par rapport à la laine sans s’abîmer. Enfin, il est plus facile à utiliser que la marijuana et n’a aucun impact sur l’environnement. En plus, il est également entièrement recyclable.

Pourquoi changer ses fenêtres permet de réaliser des économies d’énergie ?
Quel revêtement isolant mettre à l’extérieur de la maison ?

Plan du site