Comment entretenir un mur végétalisé ?

La participation est importante pour posséder quelque chose de beau. Cette règle s’applique au jardinage. Le beau mur végétalisé est le fruit de plusieurs entretiens par an. Il faut beaucoup de travail pour garder en bon état. Avoir un bon mur végétal intérieur nécessite un bon emplacement, un arrosage régulier, des plantes adaptées et un contrôle strict.

Comment entretenir des murs végétalisés ?

Il existe deux types d’entretien. Tout d’abord, l’entretien des plantes, il s’agit de nettoyage, d’ajout/retrait de plantes, de désinfection et de remplissage des réservoirs avec de l’eau courante. Ensuite, il a l’entretien du système, cela inclut le contrôle/remplacement des programmateurs, lumières, pompes et la préparation des mélanges de nutriments.

 La première option est souvent chargée par un particulier. La seconde est quant à elle gérée par une société spécialisée, ce qui nécessite moins d’intervention, mais plus de connaissances techniques. Les sociétés clientes délèguent généralement toutes les tâches à des prestataires de services.

L’entretien basé sur l’emplacement

Votre mur végétalisé ou votre jardin vertical ne nécessite pas de paysagiste ou de jardinier professionnel pour l’entretien. Tout le monde peut le faire avec seulement quelques bases. Bien sûr, pour aborder les aspects techniques de ce type de jardin, il faut être familiarisé avec la gestion des systèmes d’arrosage et d’irrigation, des systèmes de plantation et d’éclairage. Cependant, c’est le moyen le plus simple d’effectuer un entretien régulier.

Il n’est donc pas nécessaire de faire appel à des professionnels qualifiés pour gérer cet espace vert. L’astuce consiste à moduler votre entretien en fonction du type ou de l’emplacement de votre mur végétalisé.

Comment arroser le mur végétal intérieur ?

C’est probablement la question la plus courante sur les murs verts. Après tout, un bon arrosage est la clé de la longévité et de la croissance de ces types de plantes. Les fabricants utilisent actuellement plusieurs systèmes de gicleurs intérieurs pour les murs végétaux. Deux catégories principales sont employées : les modèles automatiques et manuels. Chacun est adapté à une utilisation, une pratique et une configuration spécifiques.

Un système d’irrigation de mur végétalisé très simple basé sur rails. Chaque rail de 1, 2 ou 3 modules dispose sa propre ligne d’irrigation pour l’arrosage des plantes. La ligne d’irrigation est raccordée à une pompe à main sous pression, à une plomberie ou à une pompe automatique.

La fréquence et la durée des arrosages varient en fonction du type de mur végétal et de l’exposition au soleil et au vent. Ce module contient un substrat pour une meilleure irrigation avec de l’eau. Le substrat dépend aussi de la ligne d’irrigation. Par exemple, choisissez le substrat le plus populaire, il absorbe jusqu’à 20 fois son poids en eau comme une véritable éponge. En d’autres termes, un système d’irrigation est considéré comme adapté s’il maintient une teneur constante en humidité du substrat entre 25 % et 40 °C. 

Comment fonctionne une assurance dommages ouvrage ?
Comment entretenir un adoucisseur d’eau ?